Logo Bali Autrement

Ascension de volcans en Indonésie

Volcans Indonésie

 

Situé entre les plaques de l'océan indien et du pacifique, l'archipel indonésien compte plus de 500 volcans dont une centaine sont toujours en activité. Leur ascension vous offrira une expérience unique et des paysages spectaculaires ! Certains sont très facilement accessibles, y compris pour les enfants, d'autres en revanche, requièrent de bonnes conditions physiques. Nous vous présentons, ci-dessous, quelques volcans d'Indonésie...

 

Le Mont Batur à Bali...

Mont Batur Bali

Situé dans le Centre Est de Bali, le Mont Batur s'élève à 1711 mètres d'altitude. Ce volcan se trouve au centre d'une immense caldeira volcanique impressionnante, le lac du même nom complète ce paysage spectaculaire. Il possède un système de fissures le long duquel se sont formés 3 cratères principaux visibles. Une vingtaine d’éruptions y ont été comptabilisées depuis deux siècles ! De jolies coulées de lave encore visibles au pied du volcan, caractérisent les activités récentes. La dernière éruption date de l’année 2000.

 

Infos pratiques...

Ascension facile de 2 heures maximum. Comptez un total de 4 à 5 heures pour vous balader le long des crêtes et profiter de la vue. Du sommet, vous pourrez apercevoir l’ensemble de la caldeira du Batur, ainsi que les volcans Agung à Bali et le Rinjani sur l’île de Lombok.

Mont Batur Bali

Le Mont Agung à Bali…

Mont Agung Bali

A l'extrême Est de l'île, le Mont Agung est le plus haut sommet de Bali et culmine à 3142 mètres. Considéré comme la montagne sacrée, sa dernière éruption date de 1963. Des nuées ardentes tuèrent près de 1500 personnes à l’époque. Ces nuées passèrent à quelques dizaines de mètres du temple de Besakih en l’épargnant, signe pour les Balinais de la puissance des Dieux...

 

Infos pratiques...

Ascension de moyenne difficulté. Prévoir 4 heures de montée sur une pente abrupt. Au sommet, vue splendide sur une bonne partie de Bali et jusqu'au Mont Rinjani à Lombok.

 

La légende du Mont Agung...

Au début des temps, dans le chaos originel, le Dieu suprême, Sang Hyang Widi, commença une longue méditation. Au cours de celle-ci il créa Bedawang Nala, la tortue ’stabilisatrice’. Autour de Bedawang Nala s’enroulèrent deux serpents-dragons : Naga Basuki et Naga Anantaboga, les symboles des besoins terrestres des hommes : sécurité, nourriture habitat et habillement. Ainsi étaient créés les fondements de l’univers.

 

Le premier nivaux, fait de boue donna en séchant la terre et les montagnes. Le second niveau créa le ciel et les nuages qui arrosent la terre, Au dessus, le troisième niveau bleu foncé abrita le dieu du soleil, Surya, ainsi que la lune. Le quatrième niveau fut entièrement laissé aux étoiles et aux parfums, enfin, le cinquième niveau devint la résidence des esprits et des ancêtres : Le Moksa.

 

Au dessus de tous ces étages, les dieux-bienveillants étaient installés et encore plus haut demeurait Sang Yang Widi lui-même. Alors que le ciel était le domaine des dieux, le sous-sol était celui des démons et la mer celui des animaux, il se rendit compte qu’il n’y avait plus de place pour le premier homme et la première femme qu’il venait de créer. Il prit alors un grand poisson qui nageait vers la lumière et le transforma en une masse solide qu’il déposa sur la pierre noire au dessus de la tortue. Ce poisson c’est Bali, le nombril du monde le domaine des hommes. Son œil Gunug Agung, l’ouïe le lac Batur, la nageoire caudale le gunung Abang et l’épine dorsale la chaîne de volcans qui traverse Bali d’Est en Ouest. Les Balinais, les premiers hommes, ancêtres de l’humanité selon leur mythologie, vivent ainsi au centre de l’univers entre le monde des dieux bienveillants et celui des démons maléfiques.

 

Mont Agung Bali
Mont Agung Bali
Mont Agung Bali

Le Mont Batukaru à Bali…

Mont Batukaru Bali

Au centre Ouest de Bali et au coeur de la forêt primaire, le Mont Batukaru est le second sommet de l'île et culmine à 2276 mètres. Montagne sacrée pour les balinais, son ascension n'est pas des plus aisée, surtout par temps humide ! Peu fréquenté, vous ne croiserez pas grand monde sur ce volcan en sommeil, vous ne pourrez qu'aprécier ses superbes paysages et une magnifique vue au sommet !

 

Infos pratiques...

Ascension de moyenne difficulté. Prévoir 5 heures de montée à travers la forêt. Par temps humide, le terrain est glissant et l'ascension devient alors plus ardue ! De bonnes conditions physiques sont recquises.

 

Mont Batukaru Bali
Mont Batukaru Bali
Mont Batukaru Bali

Le Kawa Ijen à Java...

Kawa Ijen Java

A l'Est de Java, le Kawa Ijen, « cratère vert » en javanais, s'élève à 2200 mètres. C'est un volcan actif avec en son centre le plus grand lac d’acide de la planète ! Près de 36 millions de m3 ! Une solfatare sur le flanc interne sud-est du cratère produit de grandes quantités de minerai de soufre exploitées quotidiennement. En 2 siècles, entre 1795 et 2002, on a pu dénombrer une dizaine d’éruptions phréatiques et des lahars.

 

Infos pratiques...

Ascension facile d'1h30 à travers un large chemin. Un conseil : ne descendez pas dans le cratère !!! mais longer plutôt la crête sur le côté droit en arrivant au sommet. Vous profiterez ainsi d’une vue exceptionnelle sur le Kawa Ijen et ses volcans environnants sans notamment déranger le travail laborieux des porteurs de soufre.

 

Kawa Ijen Java
Kawa Ijen Java

Le Mont Bromo à Java

Mont Bromo Java

Situé dans la caldeira de Tengger, le volcan Bromo culmine à 2329 mètres. Toujours en activité, le Bromo dégage principalement de vapeur d’eau depuis novembre 2010. Son cratère contient actuellement un petit lac d’acide sulfurique. Il est vénéré par les hindouistes vivant à proximité. La caldeira du Tengger, d’un diamètre de près de 14 km abritent également d'autres cônes volcaniques tels que le Batok, le Kursi, le Widodaren. Sur les abords de la caldeira, en arrière plan, le magistral volcan Semeru (en activité permanente depuis 1967) et ses 3676 m, dominent ce paysage unique au monde !

 

Infos pratiques...

Ascension facile de 20 minutes depuis la caldeira. Divers points de vue accessibles à pied ou en jeep, permettent de contempler le panorama grandiose de l'ensemble des volcans se dévoilant au lever du soleil...Pour les plus sportifs, vous pouvez également effectuer l’ascension du Batok, vous permettant une vue à 360° sur la caldeira de Tengger.

 

 

La légende du Mont Bromo...

A l’Est de Java, le Bromo est un des volcans les plus connus et les plus visités par les touristes. Le massif du Tengger est en fait une immense chaîne volcanique au milieu de laquelle se trouve la caldeira du Bromo, gigantesque effondrement d’une chambre magmatique, d’où plusieurs cônes se sont élevés. Les indonésiens ont une interprétation plus poétique de la formation de ce volcan.

 

Selon la légende, une des filles du dernier roi de l’empire hindou, Majapahit, Roro Anteng, fuyant l’avancée de l’Islam vint s’installer avec son mari, Joko Seger dans l’Est de Java (la région porte depuis ces temps anciens le nom de Tengger, issu d’une syllabe de leur deux noms Anteng et Seger). Mais le jeune couple se désolait de ne pas avoir d’enfant. Ils priaient tous les jours dans une grotte où jaillit l’eau sacrée, jusqu’au jour où le dieu fondateur, Sang Hyang Widi, leur apparu. Il leur promit une descendance de 25 enfants à la seule condition de lui sacrifier le premier né. Leur vœu se réalisa, et la famille royale ainsi que toute la cour prospérèrent.

 

Mais les parents avaient oublié leur promesse et Sang Hyang Widi s’impatientait. Des épidémies, des catastrophes de tout genre touchèrent le village. Le roi se souvint alors de son engagement envers le grand Dieu Suprême, mais ne put se résoudre à sacrifier son fils aîné Raden kusuma. Il raconta à ses enfants la promesse qu’ils avaient faite, lui et sa femme, espérant trouver une solution. Mais le jeune prince Raden Kusuma accepta le marché et parti à la grotte où le vœu avait été prononcé. A peine arrivé, un volcan surgit au milieu d’une mer de sable, il fut happé par une langue de feu, mais avant de disparaître au fond du cratère, il fit promettre à son peuple de célébrer son souvenir chaque année en jetant des offrandes dans le cratère pour que la région toute entière, si chère à ses parents, reste prospère.

 

Depuis, chaque année, le jour de la pleine lune du mois de Kesodo qui est le 14e dans le calendrier hindo-javanais, les descendants du royaume de Majapahit vont rendre hommage au prince kusuma et honorer Sang Hyang Widi. Une longue procession s’organise et descend dans la caldeira, où des prêtres hindous attendent les pèlerins pour les bénir et bénir leurs offrandes. Celles-ci sont alors acheminées par un grand escalier jusqu’au rebord du cratère du Bromo. Après quelques prières en famille, les Tenggeri jettent poules, gâteaux et fleurs dans le cratère qui seront immédiatement récupérés par des pauvres, tous musulmans, que cette cérémonie ne concerne pas. Les dieux, auront de toute façon prélevé leur part au paravent et les derniers hindous javanais auront accompli leur devoir.

Mont Bromo Java
Mont Bromo Java
Mont Bromo Java

Le Mont Semeru à Java

Mont Semeru Java

Au Sud de la magnifique caldeira du Tengger, le mont Semeru domine avec ses 3676 mètres. Point culminant de Java, ce volcan actif depuis 1967 est impressionnant avec ses éruptions toutes les 30 minutes.

 

Infos pratiques...

Ascension de 2 jours nécessitant de bonnes conditions physiques en raison notamment de l'ascension finale très raide et se faisant dans la cendre volcanique très instable. Uniquement en saison sèche (de avril à novembre). Un guide et des porteurs sont obligatoires.

 

 

Mont Semeru Java

Le Mont Merapi à Java

Mont Merapi Java

Situé au Nord de la ville de Yogjakarta comptant plus de 1 million d’habitants, le Merapi et ses 2 900 mètres, reste le volcan le plus dangereux de l’Indonésie, mais aussi le plus surveillé au monde ! Les éruptions y sont régulières. La dernière éruption en date de 2010, a ravagé quelques villages situés au pied du volcan. Aujourd’hui, un dôme actif croît lentement au fond du cratère, voué un jour ou l’autre à exploser !

 

Infos pratiques...

Ascension de 4 à 5 heures nécessitant de bonnes conditions physiques. L’arrivée au sommet pour le lever du soleil donne lieu à un spectacle inoubliable : vue sur le dôme actif et les monstres volcaniques environnants tels que les volcans Merbabu, Sumbing et Sundoro ! Nous suivons régulièrement l’activité des volcans indonésiens auprès du V.S.I. (Volcanological Survey of Indonesia). L’ascension de ce volcan s’effectue en toute sécurité depuis le village de Selo, sur le versant nord du Merapi.

 

 

La légende du Mont Merapi...

A Java, le Merapi est le plus actif et le plus dangereux des volcans. Il domine Yogyakarta, une ville de plus de 400 000 habitants dont l’histoire est liée à celle des grands empires hindouistes, mais aussi aux grands sultanats musulmans. Bien que soumise aux lois du gouvernement indonésien, Yogyakarta a encore un sultan, considéré par tous les javanais comme un guide spirituel. Il est le représentant des dieux sur terre et a le pouvoir d’intercéder auprès d’eux. Ainsi, chaque année, afin de maintenir l’équilibre du monde, une cérémonie, le Labuhan est organisée au Kraton, le palais du sultan. Pendant les trois premiers jours du Labuhan, on prépare toute sorte d’offrandes, de fleurs, de fruits, de gâteaux, destinées à honorer les esprits. Le sultan, comme 90% des indonésiens est musulman mais l’Islam n’est pas venu à bout des vielles croyances animistes ; le centre de l’univers est un immense volcan dont Orang Ajeh en est le maître, un dieu irascible, dont il ne faut jamais oublier de célébrer le culte.

 

Les offrandes les plus sacrées, destinées aux dieux sont les vêtements portés par le sultan tout au long de l’année, ainsi que ses cheveux et ses ongles coupés. Selon des règles très précises, établies il y a plusieurs centaines d’années, elles sont rangées dans des coffrets en bois. Le 4e jour, toutes les offrandes sortent du palais après avoir été honorés par tous les dignitaires politiques ou religieux qui assistent à la cérémonie. Une moitié d’entre elles va être acheminée à Parangtritis, la plage la plus proche de Yogyakarta. Elles y seront jetées à la mer pour honorer la déesse des mers Ratu Kidul. Les offrandes provenant toutes du palais et du sultan en particulier, sont sacrées et ont un pouvoir protecteur que tous les villageois espèrent obtenir en s’en appropriant quelques unes. Tout le monde veut toucher ou récupérer un objet afin d’en faire un talisman, et être ainsi protégé jusqu’à l’année suivante. Quant à l’autre moitié des offrandes, elle est portée en cortège solennel, vers le Merapi. Après une halte au dernier village sur les flancs du volcan, elles sont chargées sur un cheval, offert par le sultan aux villageois et sont acheminées sur les pentes. Elles y sont déposées après quelques prières et abandonnées aux dieux qui pourront venir les chercher plus tard, sans être dérangés par un flot de pèlerins.

 

Le Labuhan s’achève, le sultan a honoré les dieux, qui protégeront les javanais jusqu’à l’année suivante. Bien sûre, le volcan tue parfois, mais les indonésiens célèbrent encore aujourd’hui Orang Ajeh, le dieu des volcans. Les dukuns, qui sont à la fois prêtres, sorciers et guérisseurs, sont toujours consultés et leur mission est encore très importante. Ils doivent prévoir ’les colères du/des dieu(s)’ et prévenir les habitants. Le plus ancien de ces dukuns, Mbah Marijan est mort en 2010 lors de la dernière éruption du Mérapi, lui qui depuis des dizaines d’années ‘communiquait’ avec les dieux, c’est cette année laissé surprendre par les dernières nuées ardentes du volcan sacré.

Mont Merapi Java
Mont Merapi Java
Mont Merapi Java
Mont Merapi Java
Mont Merapi Java

Le Mont Rinjani à Lombok

Mont Rinjani Lombok

Situé dans le nord de Lombok, le volcan Rinjani est le second sommet d'Indonésie et culmine à 3726 mètres. Il s'agit d'un stratovolcan décapité avec une impressionnante caldeira s'étendant sur 8 km de long et 6 km de large. Elle se compose d'un lac volcanique (segara anak) et d'un petit cône en activité (Baru jari). Pour beaucoup, le Rinjani est le plus beau et le plus impressionnant des volcans d'Indonésie.

 

Infos pratiques...

Ascension de 2 à 3 jours nécessitant de bonnes conditions physiques en raison de certaines parties assez raides. Uniquement en saison sèche (de avril à novembre). Un guide et des porteurs sont obligatoires.

 

 

La légende du Mont Rinjani...

Le gunung Rinjani est le plus haut sommet de Lombok, île voisine de Bali, et un des plus hauts sommets indonésiens puisqu’il culmine à 3126 m. La légende raconte qu’Hanuman, le général de l’armée des singes dans l’épopée hindoue du Ramayana, voulait, de Lombok, retourner à Bali. Mais ne pouvant franchir à la nage la mer, royaume des démons, Hanuman décida de la survoler. Tel un cerf-volant, il franchit le détroit relié par une corde à sa mère Anjana, qui s’était transformée en montagne, pour ne pas que son fils soit emporté par les vents. Le Rinjani est ainsi né et porte le nom déformé de la mère d’Hanuman.

Mont Rinjani Lombok
Mont Rinjani Lombok
Mont Rinjani Lombok
Mont Rinjani Lombok
Mont Rinjani Lombok